Philippe Geluck, Histoire et biographie de Geluck

(Mis à jour le: 7 août 2017)
Philippe Geluck, Histoire et biographie de Geluck
Evaluer cet article

Né à Bruxelles le 7 mai 1954, Philippe Geluck est un bédéiste auteur de plusieurs œuvres de renom telles que Le Chat, Docteur G, Les Aventures de Scott Leblanc ou encore Encyclopédies universelles. Fils d’un dessinateur de presse, Philippe Geluck à également été formé par son frère graphiste, Jean Christophe, dès son plus jeune âge.

C’est ainsi qu’en 1969, les deux frères dessinent ensemble un journal qui sera affiché dans les toilettes de leur propre maison. Et c’est un laveur de vitre qui, un jour, en ayant eu un aperçu de ce journal humoristique, découvre les talents de Philippe Geluck pour le dessin et décide de contacter le rédacteur en chef du journal de L’Œuf, Bob De Groot.
Trois ans plus tard, son inscription à l’Insas renforce ses connaissances et lui permet, en 1975 de jouer des rôles dans des pièces telles que Roméo et Juliette ou encore Faust au Théâtre National de Belgique. Son parcours en tant qu’acteur continue.

Il rencontre sa future épouse, Dany, lors d’un tournage le 10 décembre 1976 et le couple eut ensemble un fils du nom d’Antoine ainsi qu’une fille du nom de Lila. En 1978, Philippe Geluck anime des émissions humoristiques à la RTBF notamment Lollipop, L’empire des médias ou encore Les imbuvables. En 1982, il parvient à monter seul Un certain plume, une œuvre d’Henri Michaux. Le succès de cette pièce le propulse plus loin encore. La même année, Philippe fait la publicité de « Sirocco » pour le Walibi Belgique.
L’acteur, dessinateur et humoriste forge surtout sa réputation, le 22 mars 1983 précisément, grâce à Le Chat, un personnage de BD qu’il crée pour le quotidien belge, Le Soir. Cette notoriété se répandit bien vite au-delà des pays francophones. Sa carrière en tant qu’animateur radio et télévision se poursuit également à la RTBF. Philippe Geluck intègre ainsi l’équipe des émissions phares de l’époque telles que le Jeu des dictionnaires ou encore La Semaine Infernale. En 1991, l’émission Un peu de tout lui vaut le Prix de l’émission télévisée la plus drôle.
Philippe Geluck devient également chroniqueur pour d’autres émissions françaises telles que Vivement dimanche prochain, On a tout essayé ainsi que Les Grosses Têtes. Le 11 octobre 2008, la ville d’Hotton lui attribue le titre de Citoyen d’Honneur et le 29 avril 2009, il donne son nom à une école primaire de l’Herseaux, toujours en Belgique. Les autres titres obtenus par Philippe Geluck sont Commandeur de l’ordre de la Couronne, décerné par Albert II en 2009, ainsi que Chevalier des Arts et des Lettres. Son nom apparaît également dans le petit Larousse à partir de 2011

Citations de Philippe Geluck :




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/