Phil Collins, histoire et biographie de Collins

(Mis à jour le: 9 août 2017)
Evaluer cet article

Phil Collins, inventeur du  Drum Machine

phil-collins-star-musique-rock-genesis

Phil Collins, de sa véritable identitée Philip David Charles Collins est né le 31 Janvier 1951 dans le quartier de Londres Chiswick, en Angleterre.

Il a un frère Clive qui est journaliste et une soeur Carol qui est patineuse professionnelle.

Il débute sa carrière en tant qu’acteur et modèle. Mais il se passionne très vite pour la musique rock et pop.

phil-collins-bio-musicien-batterie-star

C’est ainsi qu’en 1970, il intègre le groupe Genesis qui le fera réellement connaître et cela aux cotés de Peter Gabriel.  Mais il intégre sa batterie dans le groupe de jazz fusion Brand X. Il est alors déjà connu et reconnu en tant que batteur phare de sa génération. Cinq ans plus tard, ce dernier quitte le groupe et Phil prend sa place comme chanteur principal.

C’est avec ce groupe qu’il eut la possibilité de se forger une réputation de musicien hors pair. Le groupe enchaîne alors les tubes et leur titre Invisible Touch restera longtemps en tête des ventes. Durant l’année 1980, il jouera également avec Robert Plant et le groupe Tears for Fears, et collaboré avec des musiciens très connus.

Par exemple George Harrison, Paul McCartney, Robert Plant, Eric Clapton, Mike Oldfield, et quelques autres.

Même si GENESIS faisait dans le rock progressif à ses débuts, la musique du groupe ainsi que celle que Phil COLLINS allait développer en solo dans les années 80 s’orientait plus vers des morceaux de rock mélodique. En 1980, alors que GENESIS sortait l’album DUKE, Phil COLLINS avait d’autres projets dans la tête.

phil-collins-genesis-music-star
 Il voulait établir une carrière hors GENESIS. C’est en 1981 que son projet solo commenca à prendre forme. Il fit appel à divers musiciens pour publier un album. Parmi ceux-ci, il invita à participer les guitaristes Daryl STEURMER (également membre de GENESIS) et Eric CLAPTON, les bassistes John GIBLIN et Alphonso JOHNSON, le violoniste indien SHANKAV, ainsi que les cuivres de EARTH WIND & FIRE.

Que de beau monde pour ce disque intitulé FACE VALUE.

Cet album s’avérera être une réussite et ce, grâce à des titres comme IN THE AIR TONIGHT (et sa magnifique partie de batterie), I MISSED AGAIN, IF LEAVING ME IS EASY, ou bien THIS MUST BE LOVE.L’album restera plus de cinq ans dans les charts anglais.

Phil part en tournée avec son groupe et reviendra assez rapidement avec GENESIS pour sortir l’album ABACAB, toujours en 1981.Après ce disque, Phil COLLINS reviendra en 1982 pour un nouvel essai en solo. Une fois de plus, il est accompagné d’un orchestre de cuivres, ce qui est une particularité agréable de ses albums solos.

Le disque s’intitule HELLO, I MUST BE GOING! Il contient de belles réussites de la part de Phil.
Le titre qui fera fureur est YOU CAN’T HURRY LOVE, une reprise de Diana ROSS. Cette chanson cotoie d’autres beaux morceaux comme I DON’T CARE ANYMORE, I CANNOT BELIEVE IT’S TRUE et THE WEST SIDE.

Phil signera également en cette période un single comprenant un autre de ses plus grands succès : AGAINST ALL ODDS.

Plus que jamais, Phil est au sommet de son art et culmine les succès, soit en solo, soit avec GENESIS.

phil-collins-bio-star-musique-batteur
Il est l’inventeur d’un nouveau son en incorporant de la batterie traditionnelle à de la batterie pré-enregistrée (Drum Machine).

Cette technique a été maintes fois copiée depuis par dautres compositeurs. Il le met en Suvre dans le titre In The Air Tonight de l’album Face Value. Dès lors, ses ventes de CD connaîtront un succès moindre.

En 1982, la pop star réédite ses exploits avec Hello, I must be going. L’année 1983 sera réservée à GENESIS pour la bonne et simple raison que le groupe sort en cette année l’un de ses meilleurs albums.

Les deux albums suivants No jacket required (1985) et …But seriously (1989) lui assurent des ventes de disques collossales.

Sur le premier, les tubes s’enchaînent : ONE MORE NIGHT, SUSSUDIO, WHO SAID I WOULD, TAKE ME HOME, DON’T LOSE MY NUMBER.

Le chanteur STING fait son apparition sur LONG LONG WAY TO GO et les PHOENIX HORNS assurent une fois de plus de magnifiques morceaux sur fond de cuivres.

On peut apprécier l’humour et la mise en scène de Phil dans les vidéoclips qui ont accompagné cet album.

Phil collins est partout. En 1985, il fut l’une des figures marquantes du concert Live Aid, qui réunissait des fonds pour l’Ethiopie, durant lequel il traversa l’Atlantique en Concorde afin de participer aux deux concerts du programme (Royaume-Uni et États-Unis).
Phil fit son apparition en tant que batteur pour LED ZEPPELIN durant ce concert.
On aurait pu croire à une reformation de ce groupe mythique, mais cela fut donné sans suite.

Il est le batteur des plus grands, notamment Eric Clapton pour une tournée en 1986.

phil-collins-bio-batteur-roi-musicien

Mais le meilleur est à venir. En 1989 il repart de nouveau pour un album solo.
Ce disque a pour titre …BUT SERIOUSLY et représente pour beaucoup un autre grand morceau de sa carrière solo.

La preuve en est avec des morceaux de la trempe de ANOTHER DAY IN PARADISE, SOMETHING HAPPENED ON THE WAY TO HEAVEN, DO YOU REMEMBER? et COLOURS.

Une fois n’est pas coutume, il invite les PHOENIX HORNS à participer ainsi que de grosses pointures du rock telles Eric CLAPTON (sur le magnifique I WISH IT WOULD RAIN DOWN) et David CROSBY (sur le non des moindres THAT’S JUST THE WAY IT IS).

Une gigantesque tournée suivit le disque. Au cours de celle-ci, Phil nous fait part de son sens du spectacle, de l’humour et de la musicalité.

Cette série de concerts représente un autre point culminant de la carrière solo de Phil.
C’est pour cela que l’album SERIOUS HITS…LIVE! ainsi que la vidéo SERIOUSLY LIVE IN BERLIN verront le jour à la suite de cette tournée grandiose en 1990.

Phil Collins sest produit en concert avec un orchestre de 20 musiciens.
La première de la tournée de concerts a eu lieu au Royal Albert Hall de Londres. Cest Quincy Jones qui a dirigé lorchestre, et Tony Bennett était invité à chanter avec Phil Collins.

Sept autres concerts de même envergure ont été donnés en Europe, dont deux au Festival de Jazz de Montreux.

phil-collins-bio-leader-chanson
 Phil retourne en studio en 1991, cette fois-ci avec ses vieux potes de GENESIS. il sort avec le groupe un album qui vaut une fois de plus le détour: WE CAN’T DANCE.

Une autre tournée gigantesque est ainsi programmée en 1992 avec un Phil COLLINS qui met encore une fois GENESIS en valeur.

Cela devient ainsi une habitude pour Phil que de sortir les albums cartons et ensuite assurer des tournées fabuleuses.

Le groupe Genesis entamme une autre tournée sur laquelle Phil dévoile tout son art. En 1993, il signe l’album Both sides qui, pour une fois, ne contient aucun hit single.
Contrairement à ses précédents albums, celui-ci est plus terne et semble plus calme. Les principales raisons de ce changement sont la disparition des cuivres et l’abondance de sons atmosphériques aux synthés.

L’album reste tout de même excellent grâce à des réussites comme CANNOT TURN BACK THE YEARS, WE WAIT AND WE WONDER, BOTH SIDES OF THE STORY et EVERYDAY.

Comme d’habitude, une magnifique tournée suivit la sortie du disque.
Après ces bons moments musicaux, il prit du repos.

phil-collins-bio-musique-rock
 En 1996: Il quitte définitivement Genesis, avant de sortir l’album en solo Dance into the light dont les ventes sont catastrophiques mais dont la tournée est un succès.

Autant l’album précédent était sombre et posé, ce nouvel album respire plus la gaieté et la joie de vivre.

Peu de temps après, Phil annonce son retrait de GENESIS pour consacrer plus de temps à sa carrière solo. Cela semblait logique après l’énorme succès qu’il a rencontré au fil des ans.
Mais GENESIS ne se sépara pas pour autant, puisque ses potes BANKS et RUTHERFORD lui trouvèrent pour remplaçant Ray WILSON. Phil repartit donc en tournée au cours de l’année 1997 et rencontra une fois de plus un franc succès.

S’en suit en 1998, une compilation de tous ses hits intitulé sobrement Hits et sur lequel il inclue une reprise de TRUE COLORS.

Pour s’aérer l’esprit, il assura en 1998 quelques dates sur lesquelles il jouait de la batterie dans un big band en reprenant quelques uns de ses titres solos ou de GENESIS.
Cela lui permettait de sortir du contexte rock pour faire du jazz, musique pour laquelle il ne cache pas son intérêt et aussi de jouer de la batterie, car il reste malgré tout l’un des meilleurs batteurs au monde.

il composera aussi avec Philip BAILEY de EWF le titre EASY LOVER, qui sera un véritable succés, avec un clip vidéo mélant originalité et humour.

Un disque intitulé A HOT NIGHT IN PARIS sort en 1999 pour retracer ce projet particulier et intéressant. Puis il sortit la vidéo de ce concert à Paris intitulée LIVE AND LOOSE IN PARIS.

L’album Testify, sort en novembre 2002.

phil-collins-bio-oscar-bo

Phil Collins est l’une des stars de la chanson les plus célèbres du monde. Il est considéré également comme l’un des meilleurs batteurs de la planète. Au cours de son impressionnant parcours, il a remporté sept Grammy Awards et a vendu plus de 70 millions de disques.

Les ventes totales mondiales des albums de Phil Collins, y compris ceux sortis par Genesis, atteignent approximativement les deux cent millions.

Il a lié son nom à celui des groupes Genesis et Brand X et à des artistes ou des groupes musicaux aussi réputés que Led Zeppelin, Eric Clapton, Brian Eno, Robert Fripp, John Cale, Quincy Jones, Tony Bennett…

Certaines de ses chansons, comme ” In the Air Tonight “, ” One More Night “, ” Sussudio “, ” Take Me Home “, ” Two Hearts ” ou ” Another Day in Paradise ” ont toutes marqué leur époque.

Phil Collins ne lit ni n’écrit la musique de façon conventionnelle, mais utilise son propre système de notation. Il a reconnu ces dernières années perdre partiellement l’ouïe d’une oreille et a annoncé, en 2003, qu’il effectuerait une tournée d’adieux.

phil-collins-bio-tarzan-disney-youll-be-in-my-heart

Même si on ne le voit plus tellement sur le devant de la scène, il a participé aux bandes originales des films de Walt Disney Tarzan en 1999 et Frêres des Ours en 2003.
Pour le premier, Phil Collins chante en cinq langues certains titres de cette Bande Originale.

Il recevra même un oscar et un Golden Globe pour la chanson You’ll Be In My Heart. Il sera aussi citée au Grammy Award. Pour FRERE DES OURS, il a écrit six nouvelles chansons, et fait aussi ses débuts de compositeur de musique de film en collaboration avec Mark Mancina.

Il possède un véritable talent d’acteur. Il a rencontré à l’écran le même succès que dans la musique. Il a entamé sa carrière à 13 ans, en jouant en 1964 dans le West End ” Oliver ! “.
Il a joué ensuite dans CALAMITY THE COW de David Eastman en 1967, a été la guest star de la série ” Deux flics à Miami ” en 1985

phil-collins-bio-acteur-film-buster

En 1988, on l’aura vu jouer dans certains films comme Buster dans lequel il jouait le rôle de Buster Edwards dans l’attaque célèbre d’un train en 1963, dont il a écrit trois chansons. Ou encore dans des films commme Quatre Garçons dans le Vent.

On a pu le voir ensuite dans HOOK de Steven Spielberg en 1991 (il y incarne un inspecteur de police), et FRAUDS de Stephan Elliott en 1993. Il aura également un rôle dsan le film la Revenche du Capitaine Crochet. Phil Collins joua pour la bande originale du film quelques unes de ses merveilles: A GROOVY KIND OF LOVE, TWO HEARTS et SEPARATE LIVES. Il a également été l’interprète du téléfilm de HBO ” Les Soldats de l’Espérance “. Il a aussi signé la chanson ” Against All Odds ” pour le film de Taylor Hackford CONTRE TOUTE ATTENTE. Il a par ailleurs prêté sa voix aux films danimation BALTO et LE LIVRE DE LA JUNGLE 2, dans lequel il était la voix originale de Lucky le vautour.

Du coté de sa vie privée, il reste très discret. On pourra noter que de son premier mariage, il a eu deux enfants, dont un fils, Simon Collins, qui est aussi musicien et qui a publié deux albums. Il habite la ville de Féchy, dans le canton de Vaud, en Suisse.

Discographie de la carrière solo de Phil Collins:
Cette discographie n’inclut donc pas les albums en public ni les bandes originales de films et les albums avec Genesis.

1981: Face Value
1982: Hello, I Must Be Going
1985: No Jacket Required
1987: 12″ Ers
1989: But Seriously
1990: Serious Hits… Live!
1993: Both Sides
1996: Dance into the Light
1998: Hits
1999: A Hot Night in Paris
2002: Testify
2004: The Plantinium Collection
2004: Love Songs: A Compilation… Old and New

Phil Collins Acteur, liste des films et série :
1964 : Quatre garçons dans le vent (A Hard Day’s Night) (figurant)
1966 : Chitty Chitty Bang Bang
1967 : Calamity the Cow (Mike Lucas)
1986 : Princes Trust Birthday Party (téléfilm)
1988 : Buster (Buster Edwards)
1989 : The Who Live, Featuring the Rock Opera Tommy (téléfilm) (oncle Ernie)
1991 : Hook ou la revanche du Capitaine Crochet (inspecteur Good)
1993 : Les soldats de l’espérance (film) (Eddie Papasano)
1993 : Frauds (Roland Copping)
1994 : Calliope (Jackson Dover)
1995 : Balto chien-loup, héros des neiges (voix de Muk et Luk)
2003 : Le Livre de la jungle 2 (voix)

Phil Collins Compositeur  concert et films
1977 : Genesis: A Band in Concert
1984 : Contre toute attente (chanson)
1988 : Buster (chansons)
1990 : Phil Collins: The Singles Collection (vidéo)
1993 : The Who’s Tommy, the Amazing Journey (chanson Drum Duet)
1999 : Musterknaben 2, Die (téléfilm)
1999 : Tarzan (chansons)
2001 : Moulin Rouge ! (chanson One More Night)
2002 : Paid in Full (chansons)
2003 : Go’ røv & go’ weekend (série télévisée)
2003 : Frère des ours




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/