Phèdre ACTE troisième Scène 6

(Publié le 21 avril 2011) (Mis à jour le: 23 janvier 2016)
Phèdre ACTE troisième Scène 6

Phèdre par Jean Racine

Hippolyte, Théramène

HIPPOLYTE

Où tendait ce discours qui m’a glacé d’effroi ?

Phèdre toujours en proie à sa fureur extrême,

Veut-elle s’accuser et se perdre elle-même ?

Dieux ! que dira le roi ? Quel funeste poison

L’amour a répandu sur toute sa maison !

Moi-même, plein d’un feu que sa haine réprouve,

Quel il m’a vu jadis, et quel il me retrouve !

De noirs pressentiments viennent m’épouvanter.

Mais l’innocence enfin n’a rien à redouter:

Allons: cherchons ailleurs par quelle heureuse adresse

Je pourrai de mon père émouvoir la tendresse,

Et lui dire un amour qu’il peut vouloir troubler,

Mais que tout son pouvoir ne saurait ébranler.

Phèdre ACTE troisième Scène 6

La pièce de Théâtre Phèdre par Jean Racine.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/