Phèdre ACTE premier Scène 2

(Publié le 6 mai 2011) (Mis à jour le: 23 janvier 2016)
Phèdre ACTE premier Scène 2

Phèdre par Jean Racine

Hippolyte, Œnone, Théramène.

ŒNONE

Hélas ! seigneur, quel trouble au mien peut être égal ?

La reine touche presque à son terme fatal.

En vain à l’observer jour et nuit je m’attache;

Elle meurt dans mes bras d’un mal qu’elle me cache.

Un désordre éternel règne dans son esprit;

Son chagrin inquiet l’arrache de son lit:

Elle veut voir le jour: et sa douleur profonde

M’ordonne toutefois d’écarter tout le monde…

Elle vient.

HIPPOLYTE

Elle vient. Il suffit: je la laisse en ces lieux,

Et ne lui montre point un visage odieux.

Phèdre ACTE premier Scène 2

La pièce de Théâtre Phèdre par Jean Racine.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/