Partir, partir sans réfléchir

(Publié le 12 mars 2006) (Mis à jour le: 12 mars 2006)

Partir, partir sans réfléchir

Pour oublier ton rire

Oui il me faut partir, ne pas résister

Le temps est passé, décompté.

Il n’y a rien à ajouter, tout est fait.

Et pourtant il suffit d’un sourire pour repartir.

Je veux oublier, oublier, quel mot vide de sens !

Oublier l’amour de sa vie et en rire

Oui oublier, car cette histoire a bien un sens

 

Ma tête est pleine, pleine de pensées

Elles s’entrechoquent, elles s’emmêlent

Quasi inextricables, elles se démêlent

Bien triturés sont mes pensées.

 

Que penser de tout ceci ?

Un doute m’envahit.

Et si c’était fini, il neige dehors

Le temps est affreux et pourtant

Le gris, la pluie, le vent

Ne parviennent à ébranler

Cette pensée que rien n’est fini

Non la vie n’est pas finie

 

Bleu sont mes pensées

Bleu sont les  pensées

Blanc est ton sourire

Blanc est ton rire

Reste-t-il un merveilleux souvenir ?

Reste-t-il quelque chose à dire ?

Oui le rouge, passion pour toujours.

Oui le rouge, couleur de l’amour.

 

            Eric  



  1. 13 novembre 2007 @ 00:57 cina

    ba mes felicitation je dirais que té numero 1 en poesie d’amour vas sur mon blog meme si po a la hauteur de tes poemes

    Répondre

  2. 13 mars 2008 @ 01:48 Megg

    OUinnn :zzz .. Yéé Booo TOnn Poemee !! JLadoree 😮 ..

    Répondre

  3. 24 avril 2009 @ 23:58 julie

    Il est tp bo ton poème je l’adore 😀

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/