Parement

(Publié le 26 septembre 2015) (Mis à jour le: 26 septembre 2015)

A l’ombre de la réclusion,
Mes nuits se traînent silencieuse.
Approche l’heure du réveil,
Et avec elle, celle de la raison.
Vision à peine ébauchée,
Brumeuse, et sans pareil.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/