Par un plafond d’albâtre et

(Publié le 5 avril 2011) (Mis à jour le: 9 mai 2014)

Par un plafond d’albâtre et

des lampes d’argent tombe

une lumière mate, que tout

absorbe, sauf les plateaux

de nacre burgautée, qui la

renvoient en jouant.

Bouddha vivant

1927

Une citation de Paul Morand




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/