P a r i s

(Publié le 4 juin 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

 

P A R I S

Penchée sur son histoire,

A l'ombre des cyprès,

Reflet de sa mémoire,

Insolente, elle se tait ;

Ses silences sont illusoires.



  1. 16 juin 2006 @ 15:25 Visiteur

    rien à dire
    C’est beau

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/