Oubliette

(Publié le 13 octobre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

C'est un trou que les hommes

Ont creusé à la main

Si profond que du bord

On ne voit pas le fond

La lumière n'y entre jamais

On y confond

Soir et matin

 

 

On y tremble de froid

On y meurt

De faim

Dans la fosse isolée

On ignore tout

De la marche du monde

 

Tout est sombre en ce lieu

Et sinistre le décor

C'est l'oubliette

Où l'on abandonne

Les miséreux à leur sort

En proclamant

Qu'on les remet

A la grâce de Dieu

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/