On avance

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Depuis des jours
Tout est gelé
On avance
On avance
S'égosille le sergent
Mais on tombe souvent
Dans la neige et la boue

 


Il arrive parfois
Qu'on souhaite mourir
S'arrêter net
Ne plus jamais marcher
Dormir

On rêve d'un coin de cuisine
D'un feu de bois
Dans la cheminée
D'une tasse de thé
Brûlant comme
Un soleil d'été
D'une framboise
Fraîchement cueillie
Qui roule sur la langue

On avance
On avance
Hurle le sergent
Mais on avance
De plus en plus lentement
Ceux qui nous commandent
Nous condamnent au silence
Peu à peu nous perdons
La conscience du temps

Jacques Herman
Avril 2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/