Odilon-Jean Périer, histoire et biographie de Périer

(Mis à jour le: 20 juin 2016)
Odilon-Jean Périer, histoire et biographie de Périer
Evaluer cet article

Odilon-Jean Périer

Odilon-Jean Périer, de son vrai nom Jean Périer est né à Bruxelles le 9 mars 1901 et est mort à Bruxelles le 22 février 1928. C’est un poète et romancier belge de langue française. Il est né dans une riche famille bourgeoise. Son père est banquier et son grand père est le général Albert Thys.

Portrait Odilon-Jean Périer

Portrait Odilon-Jean Périer

Biographie d’Odilon-Jean périer

Périer  fait ses études de droit à l’université Libre de Bruxelles (ULB)  anciennement située dans le Palais  Granvelle, rue des Sols, au Centre ville. Atteint, à l’âge de 21 ans, de rhumatisme articulaire, il a été contraint à interrompre ses études.

Son talent poétique et sa maîtrise de toutes les possibilités du vers libre se sont manifestés à l’âge de 19 ans, lorsqu’il a composé son premier long poème intitulé Combat de la neige et du poète publié en 1920. Il a ensuite collaboré à la revue littéraire et de critique La Nouvelle Revue française (NRF) où sont apparus ses poèmes La Vertu par le chant (1921) et Le Citadin ou Éloge de Bruxelles (1924).

Ses poèmes sont marqués par la délicatesse de l’inspiration lyrique et empreints d’une grande culture et d’un souci fondamental de la forme.

Malgré la terrible maladie qui a empoisonné son existence, Périer s’est tenu au courant de l’actualité littéraire. Il côtoyait  les surréalistes bruxellois et plus particulièrement les animateurs de la revue Correspondance dirigée par Paul Nougé, Camille Goemans et le musicien André Souris. Il était l’une des personnalités influentes du Disque vert, cahiers littéraires franco-belges.

Odilon-Jean Périer

Odilon-Jean Périer

En 1925,  il fait jouer à Bruxelles sa pièce de théâtre Les Indifférentes. Un an plus tard, il a publié son roman  d’inspiration dadaïste Le Passage des anges où il illustre des dons tout à fait originaux.

En 1927, il a publié son dernier recueil Le Promeneur. Il se marie cette même année et meurt à l’âge de 27 ans d’une péricardite rhumatismale, sans avoir connu son fils.

Hommage

À l’occasion du centenaire de sa naissance, la Maison du Livre à Saint-Gilles lui a consacré une exposition, proposant de nombreux manuscrits illustrés par des peintres de renom.

Œuvres d’Odilon Jean Périer

Poésie

Périer

Périer
Romans

  • Le Passage des anges
  • Théâtre
  • Les Indifférents
  • Les bûcherons

Autobiographie

Lettre ouverte à propos d’un Homme et d’une Ville

En savoir plus sur les poésies de Odilon-Jean Périer :




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/