Ô Jeanne

(Publié le 11 octobre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)
Evaluer cet article

Vous ressemblez de loin

De très loin je l'avoue

A un lapin

Qu'un chasseur met en joue

Et qui tremble de peur

 

 

J'avance à pas lents

Dans l'immense forêt

Qui s'étend au-delà du vieux cimetière

J'écrase les feuilles

De la morte saison

Quelques escargots

Et des champignons

 

C'est après votre image

Que sans cesse je cours

 

Je suis à bout de force

Mon souffle se fait court

Et j'ahane

 

Ô Jeanne

Cessez donc de jouer

A cache-cache avec moi

Ce n'est plus de notre âge

 

 

 

 

 

© Jacques Herman – 2007



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/