« Victor Hugo, ennemi d’Etat » : la mini-série relatant une période de la vie de l’écrivain

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 9 novembre 2018)
Victor Hugo est à lui seul, un patrimoine de la littérature française. C’est un personnage qui fascine, qui intimide et qui réveille les curiosités. On le connaît comme l’un des plus grands écrivains du 19e siècle, mais sa vie intime et politique reste méconnue du public. Et pourtant, il fut un temps où Victor Hugo fut un ennemi d’Etat dont la tête fut mise à prix. C’est sur cette période mouvementée de sa vie que la mini-série « Victor Hugo, ennemi d’Etat » se focalise.

Victor Hugo, un traître ?

Bien qu’il soit difficile d’admettre que l’auteur du chef d’œuvre Les Misérables ait pu être un traître à un moment de sa vie, c’est malheureusement le cas. Cette bribe de son histoire s’est déroulée entre 1848 à 1861, l’époque sur laquelle la minisérie a choisi de se focaliser.

Si cette période a été choisie ce n’est pas par hasard. Selon les producteurs, c’est durant ces années que Victor Hugo a mené ses plus grands combats politiques associés à une vie intime des plus mouvementées. Même si l’histoire de la trahison n’a duré qu’un temps, il a fallu commencer l’histoire en 1848 pour que le monde puisse comprendre pourquoi celui qui a autrefois soutenu Louis Napoléon Bonaparte a fini par s’en faire un ennemi et comment un citoyen aussi respecté devint un fugitif dont la tête fut mise à prix.

Découvrez aussi:

Entre romance et histoire

Comprenant maintenant sur quoi se focalise la série, on ne doute plus du rôle historique qu’il mène auprès des spectateurs. Pour donner tout son poids à cette partie, c’est le producteur de documentaire Luc Martin-Gousset qui s’en chargera personnellement afin que tous les détails de cette vie de l’écrivain soient retracés dans le film.

Une vie aux tumultes mouvementés tant sur le plan politique que sur le plan intime. En effet, à l’histoire se joint une partie romanesque où le grand Victor Hugo a trois femmes dans sa vie. Il y a d’abord son épouse Adèle, sa maîtresse Juliette Drouet et son autre maîtresse Léonie d’Aunet. Durant cette époque, Victor mène des relations intenses avec chacune d’elles, mais aucune ne se doute de l’existence de l’autre ce qui le pousse parfois à des situations complexes. Pour retracer la partie romanesque du film, c’est iris Bucher, la productrice de fiction qui en aura la charge.

Un documentaire devenu mini-série

A l’origine, il était prévu de créer un documentaire de 90 mn. En cours de route, l’idée du documentaire ne semblait plus être suffisante pour réellement raconter cette période de la vie de l’auteur. C’est ainsi que la production s’est finalement tourné vers une mini-série composée, en tout, de quatre épisodes de 52 mn chacun.

Soulignons qu’il s’agit-là du tout premier film relatant la vie de Victor Hugo ce qui est assez surprenant vu le poids que l’homme occupe dans l’histoire, non seulement de la littérature, mais de toute la France.

On a déjà adapté quelques-unes de ses œuvres telles que Les Misérables ou encore Notre-Dame de Paris, mais personne n’a jamais eu le courage de réaliser un film sur l’auteur lui-même à l’exception du téléfilm La bataille d’Hernani sorti en 2002. Pourquoi ? Parce que c’est un personnage complexe et que sa vie est tellement riche qu’il est difficile de trouver par où commencer.

« Victor Hugo, ennemi d’Etat » est donc une première à ne pas manquer. On y redécouvre bon nombre de ses discours politiques et de ses plus grands combats. Rappelons que de son vivant, l’écrivain ne s’est pas contenté d’écrire. Il s’est également battu pour abolir la misère, abolir le travail des enfants, abolir la peine de mort, faire respecter le droit des peuples, faire respecter l’émancipation des femmes, accorder aux enfants le droit à l’éducation, … Des luttes pour lesquels il s’est longtemps battu jusqu’à parfois se faire des ennemis.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/