Décès de Christophe, retour sur sa vie et ses succès

(Publié le 22 avril 2020) (Mis à jour le: 22 avril 2020)

Christophe, le chanteur, ce nom peut ne pas vous évoquer grand-chose, mais si on vous dit « Et j’ai crié, crié, Aline ! pour qu’elle revienne », vous savez de qui on parle. Ce chanteur, Christophe, est décédé à ses 74 ans la nuit du jeudi à vendredi 17 avril dernier dans un hôpital de Brest.

Christophe sur scène et Daniel Bevilacqua dans la vie de tous les jours

Le public le connaît sous le nom de Christophe, mais son vrai nom est Daniel Bevilacqua. Il est né à Juvisy-sur-Orge dans l’Essonne le 13 octobre 1945. Il est descendant d’immigrés italiens, d’un père entrepreneur et d’une mère couturière. Même si on l’a éduqué dans la culture italienne, Christophe a un penchant pour la culture et la chanson française dès son jeune âge et il le montre bien à ses parents. Il n’a pas encore dix ans qu’il écoute déjà Edith Piaf et Gilbert Bécaud. Il se passionne également pour la culture américaine et c’était un grand fan d’Elvis Presley et de James Dean. On sentait déjà en Daniel Bevilacqua une âme de musicien. Il se lance dans l’apprentissage de la guitare, puis par la suite de l’harmonica. Il commence même par manquer les cours pour se consacrer à la musique, notamment au blues et au rock. Christophe intègre même un groupe, « Danny Baby et les Hooligans ». Après quelques années avec ce groupe, il décide de se lancer dans une carrière solo. Dès sa première année en 1965 de carrière solo, il connaît un grand succès avec Aline.

« Aline », le tube à succès

Peu importe votre génération, vous connaissez sûrement le refrain « Et j’ai crié, crié, Aline ! pour qu’elle revienne ». Ce tube intitulé « Aline » a été écrit par Christophe et il est sorti en juillet 1965. C’est ce tube qui a conduit le chanteur sous les feux des projecteurs et il a été vendu à plus de 400 000 exemplaires rien qu’en France seulement. Dans le monde, le chiffre a dépassé le million de vente. Cette chanson, Christophe l’a bien dédié à une jeune femme qu’il fréquentait dans les années 60. Daniel Ichbiah a même confirmé dans son livre « 50 ans de chansons françaises » qu’il s’agissait d’une assistante du dentiste du chanteur.

Si « Aline » était la chanson qui passait en boucle dans les années 60, ce n’est pas l’unique tube à succès de Christophe. D’ailleurs, il n’a pas chômé après la sortie d’Aline et réitère le succès avec « Les Paradis Perdus » et  « Les Mots bleus ». Pour ce dernier, les paroles ont été écrites par Jean Michel Jarre, un musicien, ami de Christophe.

Un chanteur encore très actif

Décès de Christophe

Pour Christophe, son âge n’était pas un problème et même si on ne le voyait pas si souvent au petit écran, il travaillait encore derrière. Il y a quelques mois encore, il était fier de sortir ses deux albums composés de tubes qu’il a écrits et qu’il a chanté avec différents artistes. Dans ces albums, on pouvait l’entendre avec entre autres Etienne Daho, Camille, Pascal Obispo, Juliette Armanet, Philippe Katerine, Jeanne Added et Sébastien Tellier. Cette sortie de disques s’est bien sûr accompagnée d’une tournée. Parmi les dates les plus proches, on avait les 29 et 30 avril 2020 au Grand Rex à Paris, mais les organisateurs ont du reporter ces présentations les 28 et 29 septembre à cause de la pandémie du covid-19. Malheureusement, on ne pourra plus voir Christophe sur scène.

Un décès suite à une maladie pulmonaire

Rassurez-vous le chanteur n’est pas mort du covid-19. Sa famille, notamment sa femme Véronique Bevilacqua et sa fille Lucie, a annoncé le décès de Christophe dans un communiqué relayé par l’AFP. Dans ce communiqué, on affirme que le chanteur a trouvé la mort dans la nuit du jeudi au vendredi 17 avril 2020 à cause de l’emphysème dont il souffrait depuis longtemps. L’emphysème est une maladie pulmonaire, plus précisément une broncho-pneumopathie inflammatoire des bronches. Comme il a été atteint de cette pathologie depuis longtemps, les parois de ses poumons ont été atteintes et il présentait des symptômes similaires aux covid-19. D’ailleurs, les rumeurs ont tourné autour de ceux-ci et Le Parisien a même affirmé au moment de son entrée le mardi 26 mars en réanimation dans un hôpital à Paris que Christophe était testé positif au coronavirus. Ses proches soulignent que ce n’était pas le coronavirus qui l’a conduit au décès. Il a par la suite été transféré dans un hôpital en Bretagne.

Romain, le fils caché de Christophe

Christophe était marié à Véronique Bevilacqua qu’il a croisée en 1968. Le chanteur confie à Brain Magazine en 2012 que cette rencontre avec sa femme était un coup de foudre. Ils se sont mariés en 1971 et ont eu leur fille Lucie. Après 28 ans de vie commune, le couple s’est séparé sans pour autant divorcer, ce qui fait que Véronique est toujours la femme officielle de Christophe. Lors de ses apparitions en public, on voyait beaucoup le chanteur avec sa fille et il en était vraiment fier, car elle est le photographe qui s’est occupé de ses dernières photos. Suite au décès du chanteur, il n’y a pas que Véronique et Lucie Bevilacqua qui ont parlé. La mère de Romain Vidal, le fils caché de Christophe, est aussi sortie du silence.

Daniel Bevilacqua a bien eu un enfant avec Michèle Torr en 1967, un fils qu’il n’a jamais reconnu alors qu’il n’a pas encore rencontré sa femme Véronique à l’époque. D’après les dires de Michèle Torr, le chanteur n’était pas prêt à être père à l’époque. Après plusieurs décennies, le père et le fils ont pu apprendre à se connaître par des lettres et des mails. Romain Vidal a même eu la chance de découvrir la famille de son père biologique. Il a fallu attendre les 90 ans de Marcel Amont pour que les deux hommes se rencontrent physiquement. Michèle Torr se sent soulagée que Christophe ait pu connaître son fils avant de mourir même si ce n’était que quelques années.



  1. 27 mai 2020 @ 09:22 GG

    Concernant Christophe, absolument écouter ses dernières créations «  les vestiges du chaos «  et aussi ses derniers albums de duos avec des artistes connus. On découvre le formidable créateur de sons …..Nous sommes loin du chanteur à minettes des années 70 . Bravo l artiste

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/