Assister à des expositions gratuites à Paris pour ce mois de décembre 2020


Warning: array_multisort(): Array sizes are inconsistent in /homepages/22/d782832304/htdocs/cultiv/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/recommendations.php on line 356
(Publié le 26 décembre 2020) (Mis à jour le: 26 décembre 2020)

Pour terminer l’année en beauté, les passionnés d’art ne diront pas non à la visite d’une exposition. Après cette longue période de confinement, les musées et les galeries commencent à ouvrir leurs portes. Pour ce mois de décembre 2020, Paris compte plusieurs expositions gratuites qui se tiennent dans de petites galeries, dans les rues, mais aussi dans des lieux éphémères exceptionnels. Dans cet article, nous allons vous présenter quelques-uns de ces expositions pour que vous puissiez les intégrer à votre planning.

#Orsaylive au musée d’Orsay

#Orsaylive au musée d’Orsay

Le 15 décembre dernier, le musée d’Orsay était bien animé. C’est à cette date qu’a commencée le nouveau programme de créations audiovisuelles de l’établissement : #Orsaylive. Il s’agit d’une série de concerts qu’on peut également voir gratuitement en ligne. Le programme a débuté le 15 décembre dernier et l’exploit se renouvellera tous les mardis. Le concert a été établi autour des tableaux et des sculptures qui sont exposés dans le musée.

Les deux premiers concerts, notamment celui du 15 et du 22 décembre seront diffusés en exclusivité sur France TV. Le reste du programme se poursuivra sur Internet, plus précisément sur la chaîne YouTube du Musée d’Orsay. Le 15 décembre dernier, c’était Chassol qui a embelli en son avec son live au piano acoustique l’exposition « Les origines du Monde ». Pour le 22 décembre, ce seront David Enhco et Amazing Keystone Big Band qui vont donner un rythme de jazz au conte écrit par Taï-Marc Le Thanh et raconté par Samuel Labarthe. Cet événement plaira bien aux petits comme aux grands.

Pour le 29 décembre à partir de 18h, l’#Orsaylive sera intitulé « la symphonie des oiseaux ». Pour ce concert, on aura au violon Geneviève Laurenceau, au piano Lidija Bizjak et au chant Johnny Rasse et Jean Boucault. Le programme musical se prolongera jusque le mardi 5 janvier 2021 avec « les apaches » faisant référence aux bestiaires fantastiques du XIXème siècle.

Photo Days dans tout Paris

Photo Days dans tout Paris

Vous avez compris par son appellation qu’il s’agit d’un événement dédié à la photographie. Lors des préparatifs, « Photo Days » a été prévu pour le mois de novembre, mais compte tenu de la situation sanitaire, il a été reporté pour le mois de décembre. Il a commencé le 4 décembre dernier et se prolongera jusqu’au 6 février 2021. Il se déroulera dans plusieurs endroits de la capitale et a pour but de mettre en avant les œuvres des artistes internationaux.

« Photo Days » ne s’est pas mis de limite pour ce qui est des œuvres à présenter : vous pourrez admirer dans les lieux d’exposition entre autres la photographie historique et documentaire, la jeune création, le féminisme, le nu artistique, la mode, le paysage, le voyage, l’abstrait et le réel. Jour après jour, l’événement prendra place dans un nouvel endroit. Il passera par exemple à la galerie Christian Berst, à la galerie Maubert, à la Fondation Louis Vuitton, à la Maison Européenne de la Photographie, au Magnum Photos et au musée du Luxembourg. Pour ne pas rater les œuvres des photographes, rendez-vous sur le site dédié à l’événement. Vous y trouverez une carte interactive des lieux où se déroule l’événement avec les dates.

Découvrez aussi le jardin du Luxembourg

Charles de Gaulle et les villes

Charles de Gaulle et les villes

Pour ce dernier mois de l’année, la ville de Paris rend hommage à Charles de Gaulle avec cette exposition intitulée « Charles de Gaulle et les villes ». On mettra en avant ce grand monsieur, mais aussi les grandes villes qu’il a visitées. L’exposition a commencé le 7 décembre dernier et ne se terminera que le 7 janvier 2021. Pour en apprendre plus sur l’histoire de Charles de Gaulle, pensez donc à passer sur les façades de la Caserne Napoléon, face à l’Hôtel de Ville. Cette exposition « Charles de Gaulle et les villes » vous permettra également de mieux comprendre ses phrases mythiques comme « Vive le Québec libre » ou encore « Paris martyrisé, mais Paris libéré ».

La Mairie de Paris a choisi cette année pour l’exposition en raison de l’anniversaire de l’Appel du 18 juin 1940 et des 50 années de disparition de ce grand Général. Pour cette représentation, on aura au total 21 photographies reliant Charles de Gaulle à une ville ou à un pays. Profitez également de la visite de « Charles de Gaulle et les villes » pour jeter un coup d’œil aux photos qui ont fait la une aux 30 dernières Jeux Olympiques et aux 15 dernières Jeux Paralympiques. Cette exposition aux allures sportives n’est qu’à quelques pas des façades de la Caserne Napoléon.

Les Palais royaux de Corée et la Géomancie des Corps de François Andes

Les Palais royaux de Corée et la Géomancie des Corps de François Andes

Au Centre Culturel Coréen, l’année 2020 se termine en beauté avec deux expositions : l’un avec « les palais royaux de Corée » et l’autre sur la géomancie intitulé « Géomancie des Corps » de François Andes. Vous avez tout le temps de vous plonger dans cet univers coréen, car les expositions se prolongeront jusqu’en février 2021.

A travers l’exposition « Palais royaux de Corée », vous allez pouvoir découvrir l’histoire, mais aussi la culture relative à ces palais royaux situés en Corée datant de la dynastie Joseon. Parmi les différentes représentations en photos et en vidéos des artistes coréens, on a entre autres le palais de Gyeongbokgun, le palais de Deoksugung, le palais de Changdeokgung ainsi que le sanctuaire de Jongmyo. Si vous venez avec vos enfants pour cette exposition, ils auront également leur part, car le Centre Culture Coréen a également instauré un carnet découverte ludique et pédagogique « Palais royaux de Corée » avec les résidences des familles royales de Corée du Sud.

Apprenez encore plus sur la culture coréenne avec l’exposition « La Géomancie des Corps » de François Andes. Rappelons que la géomancie est le concept et l’art qui explique la localisation des villages, des tours et des miradors dans la péninsule coréenne. L’exposition, en particulier, est composée d’une quarantaine d’œuvres que cet artiste a réalisé entre 2018 et 2020.


Warning: array_multisort(): Array sizes are inconsistent in /homepages/22/d782832304/htdocs/cultiv/wp-content/plugins/wordpress-23-related-posts-plugin/recommendations.php on line 356



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/