Morte d’épuisement

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

MORTE D'EPUISEMENT

Elle est apparemment
Morte d'épuisement
Usée jusqu'à la corde
N'en pouvant plus

 

De résister
Au souffle terrible du vent
Qui a fini par l'emporter
Elle est tombée
Légère
Décharnée
Recroquevillée
Mais juste avant
De toucher terre
Elle a rencontré
La main d'un enfant
Qui l'a prise au passage
Dans le creux d'une main
Puis l'a froissée
Pour la jeter
Négligemment
Sur le chemin
Elle a rejoint
Ses congénères
Dans un piteux état
Le balayeur approche
Il en fera des tas
Sans jamais montrer
L'ombre de leur douleur
Les arbres dénudés
Font le deuil
De leurs feuilles
A toute heure
Jacques Herman
2010

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/