Mon ombre

(Publié le 23 mai 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Et mon ombre trahit et déserte mes pas
Et fuit d’entre mes doigts comme l’eau de la source,
Et elle court toujours devant, derrière moi,
Pourtant je ne sais pas où finira sa course.

J’aimerais la toucher, j’aimerais lui parler,
Qui est-elle vraiment ? Le revers de l’azur ?
J’aimerais la coucher et puis la caresser,
Mais elle s’évanouit et, dans le clair obscur,

Cruelle, se dérobe impossible à saisir.
Elle est mon âme-sœur, nos destins sont liés,
Et, quand le jour se vêt de voiles argentées,
Son ombre s’insinue en défiant le zéphyr.

Lorsque j’aurai tiré l’ultime révérence, 
Mon âme s’en allant vers sa dernière escale,
S’éteindra-t-elle aussi et, en toute innocence,
M’offrira un baiser à l’arôme nuptial ?




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/