Mon ailleurs

(Publié le 23 mai 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

J’ai le goût de l’étrange,
La saveur du différent,
Cet ailleurs qui dérange
M’attend.

Ce ciel nouveau m’attirer,
Il m’obsède, me défie,
J’ai tant envie de partir
D’ici.

Parmi les flots si diffus,
Au cœur de la nature,
Je baladerais, vois-tu,
Ma voilure.

Et le vent me poussera,
En défiant la Sirène,
Et son cri apaisera
Ma peine.

J’ai le goût de l’étrange,
La saveur de l’inconnu,
Cet ailleurs ne dérange
Plus.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/