Mes doigts nerveux

Evaluer cet article

J'écris au crayon

En mémoire de toi

Pauvre gomme qui me fut proche

Quelque temps au fond

De ma poche

Et que mes doigts nerveux

Ont débitée

En tout petits morceaux

 

Quand ma gomme est morte

Aucun dieu n'a daigné

Lui ouvrir

La porte des cieux

Et les jours du bout

De crayon qui me reste

Dans la main

Sont comptés

 

 

© Jacques Herman – 2007



Mes doigts nerveux

Evaluer cet article

J'écris au crayon

En mémoire de toi

Pauvre gomme qui me fut proche

Quelque temps au fond

De ma poche

Et que mes doigts nerveux

Ont débitée

En tout petits morceaux

 

Quand ma gomme est morte

Aucun dieu n'a daigné

Lui ouvrir

La porte des cieux

Et les jours du bout

De crayon qui me reste

Dans la main

Sont comptés

 

 

© Jacques Herman – 2007



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/