Marie-Irène

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Marie-Irène
Te voilà penchée
Les mains en appui
Sur la margelle du puits
Comme si tu visais

 


Le milieu précis
De l’eau stagnante
Tu attends avec
Une infinie patience
Qu’une larme te
Tombe des yeux
Et brise le silence
Jacques Herman
2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/