Margaux La Petite Virgule

(Mis à jour le: 25 août 2016)
Margaux La Petite Virgule
Evaluer cet article

MARGAUX, la petite virgule a reçu une invitation pour deux afin de se rendre à  la patinoire

Patinoire

Elle téléphone à ARIANE point virgule

<< viens avec moi l’après-midi sera délicieux>>

ARIANE n’hésita pas réviser
les cours à quoi bon  elle n’y comprenait rien

A trois heures précises
nos deux amies prirent le bus,

volant le bus leur raconta mille bêtises

A dix huit heures soyez à
l’arrêt des patins fugués je vous ramènerai,

MARGAUX et ARIANE

Lui firent un salut et
s’engouffrèrent dans la patinoire chausser les patins facile mais la suite

S’avéra plus compliqué

ARIANE et MARGAUX n’avaient
jamais patiné elles passèrent plus de temps

A se ramasser et à garder un
semblant de dignité car voyez vous certains écoliers du savoir faible se
montraient

D’excellents patineurs, mais
oui !cet énergumène coiffé d’un bonnet à pompon c’est HORACE point
d’exclamation

Accompagné du point (tout
court) ALLIBERT, ils se cognaient aux parois certes mais par rapport à

ARIANE
et MARGAUX  ils se débrouillaient bien  venez nous rejoindre leur
cria

HORACE nous nous tiendrons
par la main

Le reste de
l’après-midi  passa vite et au sortir de la patinoire des patins moqueurs
firent la révérences aux deux

Patineuses maladroites, des
glaçons leur offrirent  des fleurs polaires cueillies dans la
neige givrée les deux petites

En furent ravis.

A dix huit heures à l’arrêt
des patins fugués, le bus volant fit une arrivée remarquée il prit son envol
dans les airs

La brume inscrivit les
lettres suivantes dans les nuées : FIN

Raymonde Verney

Un conte pour enfants




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/