Mais, par leurs aboiements, ces

(Publié le 7 décembre 2010) (Mis à jour le: 19 septembre 2014)

Mais, par leurs aboiements, ces

renards, gris roussâtres de

pelage, à queues noires que

terminait une bouffette blanche,

avaient décelé leur origine.

L’Ile mystérieuse 1873-1875

Une citation de Jules Verne




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/