Mahatma Gandhi, histoire et biographie de Gandhi

(Mis à jour le: 9 août 2017)
Mahatma Gandhi, histoire et biographie de Gandhi
Evaluer cet article

Mahatma Ghandi

Mohandas Karamchand Gandhi connu le plus par Mahatma Gandhi est un dirigeant politique et guide spirituel indien célèbre à l’échelle internationale.

Il est né le 2 octobre 1869 à Porbandar, Goujarat et mort le 30 janvier 1948 à Delhi.

Vie de Gandhi

Gandhi est issu d’une famille d’aisée de la caste des Vayshi. Il a appris les valeurs hindouistes grâce à sa mère. L’inde est un pays qui compte de nombreuses religions et mœurs que Gandhi a appris à connaître dès son plus jeune âge ainsi que la tolérance à leur égard.

Mahatma Gandhi

Mahatma Gandhi

A 14 ans, comme le veut la coutume de sa famille, il épousa Kasturbai avec qui il passa toute sa vie. Il décide de rompre avec les coutumes indiennes et de se forger un style de vie qui ressemble plus à celui des anglais, alors colons en Inde à l’époque. Il part vers la Grande Bretagne pour entamer des études de droit.

C’est à Londres que Gandhi découvre réellement l’hindouisme et il découvre en même temps le style de vie de Bouddha, Jésus, Mahomet, ces hommes qui ont changé le visage de l’humanité. Il a rencontré également plusieurs théosophes anglais.

Il passa 3 ans en Angleterre avant de retourner en Inde avec son diplôme d’avocat. Toujours déchiré entre ses racines hindoues et son attirance vers la vie anglaise, il se trouve dans une impasse.

La plus grande tournure de sa vie a commencé en 1893 lorsqu’une entreprise indienne lui propose de se rendre en Afrique du Sud afin de défendre ses intérêts lors d’un procès. Une fois en Afrique, il découvre la plus horrible et sauvage discrimination raciale. Il s’aperçoit que les britanniques et les boers dominent tout et sans partage avec les populations noires et immigrées.

Cette découverte le choqua énormément. Il ne comprenait pas pourquoi les sujets de sa majesté n’étaient pas traités de la même manière, mais selon la couleur de leur peau. Alors, après avoir remporté son procès en 1894, il décide d’entamer une lutte contre une loi qui interdit aux indiens le droit d’élire des représentants à l’assemblée de l’état du Natal. Il réussit à cumuler 10 000 signatures à une pétition et obtient le retrait du projet de loi.

Gandhi

Gandhi

En effet, il a surtout fait éveiller chez les indiens que pour gagner il faut s’unir tout d’abord. Il décide alors de poursuivre son combat en Afrique du sud où il ramène sa femme et ses enfants en 1896. Il commence à travailler en tant qu’avocat jusqu’en 1899, lorsque la
guerre des Boers a éclaté.

Gandhi demande alors à ses compatriotes de soutenir les anglais dans cette guerre.

En 1906, le Transvall a voté pour une nouvelle loi ségrégationniste qui oblige les immigrés asiatiques à se faire inscrire sur des listes afin de contrôler de près leurs activités. Il réussit alors à convaincre 3000 délégués de ne pas faire par de cette loi. Il fut par la suite arrêté
pour six mois.

Décidé à faire passer son point de vue, il publie en 1909 “Hind Swaraj”. Il y met les théories du combat par la non-violence appelé la satyagraha.

En juin 1914, Gandhi réussit à convaincre le général Smuts de signer un accord qui porte sur l’abrogation d’une grande partie des lois raciales. Quelques semaines après, il décide de retourner en Inde.

Il part tout d’abord à sa ville natale, où il passa environ un an et installe un ashram près d’Ahmedabad. Sa notoriété dans la lutte contre l’injustice augmenta particulièrement en 1917 lorsqu’il part pour le Bihar où il incite les cultivateurs de l’indigo à ne pas se laisser exploités sans vergogne par les industriels anglais. Le gouvernement à l’époque a donné
raison aux cultivateurs pour arrêter une possible émeute.

Sa mission accomplie, il rentre à Ahmedabad, où il soutient un mouvement de grève des ouvriers textiles. Il s’agit de la première grève de faim afin de faire pression sur les patrons.

Le Mahatma Gandhi

Le Mahatma Gandhi

Lorsque la première guerre mondiale prit fin, il présente aux britanniques ses premières revendications d’autonomie pour l’Inde et il fait appel à ses compatriotes pour manifester publiquement dans tout le pays et de cesser toute activité le 6 avril 1919. Le succès de cette
manifestation incita le peuple à la reproduire le 13 avril de la même année, mais cette fois le général Dyer a donné ses ordres de tirer aléatoirement sur la foule provocant ainsi un bilan horrible de plus de 300 morts et plus de 1000 blessés.

Ce bilan effraya énormément Gandhi qui décide de suspendre immédiatement la satyagraha et à chercher d’autres alternatives. Alors en 1920, soutenu par le parti du Congrès et par les musulmans, il appelle à arrêter toute sorte de coopération avec l’administration britannique et demande à la population de boycotter les produits
textiles d’origine européenne.

La tension est à son comble à cette époque, plusieurs arrestations ont été effectuées. Il a été condamné pour six ans de prison, mais il n’y passera que deux ans.

Une fois libre, il appelle à la cohésion nationale et réclame l’égalité sociale pour les intouchables.

Dans les années 1930, l’influence de Gandhi continua à augmenter particulièrement après la célèbre action de mars 1930, la marche du sel. Il dénonça le monopole anglais de la vente du sel et réussit à cumuler un cortège sur 350 km tout au long de 24 jours. Il fut de nouveau arrêté mais rapidement libéré par le Vice-Roi Lord Irving. Il réclama la libération des prisonniers politiques ainsi que l’arrêt de la loi sur le sel pour arrêter la désobéissance civile.

Gandhi est devenu un homme politique très populaire en Europe ce qui plia l’Angleterre face à sa grève de faim et la menace de sa mort et le libère.

En 1934, le Mahatma Gandhi décide de se retirer de la vie politique mais continue cependant son combat pour la cohésion entre les communautés et pour l’éducation des masses, ce qui lui vaudra l’inimitié des extrémistes hindous.

Il fut l’objet de cinq tentatives d’assassinat en une seule année desquels il réussit à s’échapper miraculeusement. En 1937, le Congrès obtient une majorité écrasante au parlement indien, ce fut le premier grand pas pour l’indépendance de l’Inde.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Gandhi refusa de s’engager aux côtés des anglais en insistant sur le fait que seule une Inde indépendante pourrait avoir une contribution contre les nazis. Profitant des conditions de guerre, il relance le mouvement de désobéissance civile en 1942. Il fut arrêté avec plusieurs autres leaders. Il perd sa femme pendant son emprisonnement.

En 1944, Churchill le fait libérer.

Après la fin de la guerre, le Premier Ministre britannique décide de rendre l’indépendance de l’Inde et des voix commencent à réclamer la division de l’Inde en deux états, musulmane et hindoue, ce que Gandhi refusa.

Il usa de toute son influence pour éviter la division de l’Inde mais, le 15 aout 1947, Lord Mountbatten annonce l’indépendance de deux nouvelles nations : le Pakistan et l’Inde.

Le 30 janvier 1948, le Mahatma Gandhi meurt en laissant un grand vide à l’échelle internationale. Mais la trace de Gandhi restera à jamais gravé dans la société indienne ainsi que dans le monde entier.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/