Madame Pompidou

Evaluer cet article

Je ne lis plus les journaux

Mais je sais

Que madame Pompidou est morte

 

 

La tête coincée

Dans dans sa porte

D'entrée

Par un facteur facétieux

Un joyeux drille

Un brin fêlé

 

On dit que la tête âgée

Ne tenait plus qu'à un fil

Et qu'il fallut la dégager

 

Elle a roulé 

Comme une bille

Tout en bas d'un escalier

Jusqu'à la rencontre des pieds

D'un sergent de ville

 

 

© Jacques Herman – 2007



Madame Pompidou

Evaluer cet article

Je ne lis plus les journaux

Mais je sais

Que madame Pompidou est morte

 

 

La tête coincée

Dans dans sa porte

D'entrée

Par un facteur facétieux

Un joyeux drille

Un brin fêlé

 

On dit que la tête âgée

Ne tenait plus qu'à un fil

Et qu'il fallut la dégager

 

Elle a roulé 

Comme une bille

Tout en bas d'un escalier

Jusqu'à la rencontre des pieds

D'un sergent de ville

 

 

© Jacques Herman – 2007



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/