LXXIV

Evaluer cet article
Le plus aimable jour qu’ait jamais eu le monde,
Le plus riche printemps que le Soleil ait vu,
Celui de nos amours, d’attraits le mieux pourvu,
Ni toutes les beautés de la fille de l’onde,
Ce que donne Apollon pour embellir sa soeur,
Aux grâces de vos yeux à peine s’accompare,
Ni toutes ces fleurs d’or dont l’Aurore se pare,
Quand elle va baiser son amoureux chasseur.

Œuvres poétiques
Théophile de Viau

LXXIV Œuvres poétiques Poésie Théophile de Viau

 Poésie Théophile de Viau - Œuvres poétiques - LXXIV -  Le plus aimable jour qu'ait jamais eu le monde, Le plus riche printemps que le Soleil ait vu,


Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/