Lumière

(Publié le 31 octobre 2016) (Mis à jour le: 31 octobre 2016)
Je regarde, et j’emplis mes yeux de ta lumière,
Beau ciel où pas un seul nuage n’apparaît,
Et j’éprouve un plaisir indicible et secret
À sentir converger l’azur sous ma paupière !

Le bleu me glisse au coeur, frais comme une rivière
Qui, sans me déborder, toujours s’élargirait,
Et l’immense infini que rien ne contiendrait,
Vague à vague, s’étale en mon âme humble et fière !

Tout l’espace est en moi, qui vibre clairement ;
Je l’ai bu du regard de moment en moment,
Et pourtant je ne suis qu’un atome en l’espace…

Le ciel bleu descendu dans mon infimité
Roule comme un profond torrent d’éternité,
Dans lequel, ébloui, je me mire et je passe !

 

Le Miroir des jours

Albert Lozeau

Lumière Le Miroir Des Jours Poésie Albert lozeau

 Poésie Albert lozeau - Le Miroir Des Jours - Lumière -  Je regarde, et j'emplis mes yeux de ta lumière, Beau ciel où pas un seul nuage n'apparaît,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/