L’oubli vient trôner

(Publié le 14 janvier 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Sur le chemin qui mène

Des racines aux ramures

Il a dû m'arriver de jeter des cailloux

Comme un Petit Poucet

Dans sa partance en sème

Pour traverser les bois muni d'un garde-fou

Mais la terre respire

Et les traces s'estompent

Dans les méandres du temps

Les pierres aussi se noient

Au cadran de la vie les heures s'égrènent

Et l'oubli vient trôner

En mon coeur comme un roi

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/