L’ordre des dieux

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Ils ne se rencontrent
Jamais que dans
Les replis du désir
Qui ondulent
Dans les rêves qui
Flottent récurrents
Sur le velours des nuits

 

Quand la fraîcheur de l’aube
Se réchauffe à mesure
Que s’élargit le jour
De simples courants d’air
Déposent à leurs pieds
Deux ou trois mots d’amour

Mais les dieux qui veillent
Sur eux les enjoints
Fermement à se taire

Effacez toute trace
Dans le sable ou la pierre

Ne vous confiez jamais
Qu’aux petits nuages
Qui flottent légers
Dans le ciel clair

Jacques Herman
2013

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/