Les morts m’écoutent seuls

Evaluer cet article
Les morts m’ écoutent seuls, j’ habite les tombeaux ;
Jusqu’ au bout je serai l’ ennemi de moi-même.
Ma gloire est aux ingrats, mon grain est aux corbeaux ;
Sans récolter jamais je laboure et je sème.
Je ne me plaindrai pas : qu’ importe l’ aquilon,
L’ opprobe et le mépris, la face de l’ injure !
Puisque quand je te touche, ô lyre d’ Apollon,
Tu sonnes chaque fois plus savante et plus pure ?

 

Les Stances Livre 1

Jean Moréas

Les morts m’écoutent seuls Les Stances Livre 1 Poésie Jean Moréas

 Poésie Jean Moréas - Les Stances Livre 1 - Les morts m’écoutent seuls -  Les morts m' écoutent seuls, j' habite les tombeaux ; Jusqu' au bout je serai l' ennemi de moi-même.


Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/