Les échos dont j’ai perdu la trace

(Publié le 24 décembre 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Il m’est avis

Que je naquis

Au milieu de la nuit

De la jonction morose

D’une brise marine

Et d’écumes tremblantes

Une photo jaunie

Me rappelle des heures

Ensablées de bonheur

Sur des plages latentes

Il ne m’était guère

Alors besoin de

Me cramponner à 

Des rochers salutaires

Je marchais simplement

Sans la moindre illusion

Entre les coquillages

Que les vagues charriaient

A foison

Et c’était là mon univers

J’atteins aujourd’hui

L’autre bout de mon âge

Assis à ma table

Débordant de remords

De regrets et de peines

Attentif aux échos

Dont j’ai perdu la trace

Et qui lentement s’effacent

A la surface des eaux

© Jacques Herman – 2006




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/