Les 10 livres à lire absolument en 2017

(Mis à jour le: 6 janvier 2017)

La rentrée littéraire de ce mois de janvier 2017 s’annonce riche en découvertes de l’Afrique. Effectivement, une grande partie des livres attendus en ce début d’année traitent de ce grand pays. Il faut dire que la situation promet puisque l’automne dernier, les auteurs ont été assez silencieux. Voici un petit avant-goût de ce qui attend les férus de la lecture pour cette année 2017.

A la découverte de l’Afrique du XVIIIe siècle et de l’esclavage

Des auteurs comme Emmanuel Dongala et Yaa Gyasi feront découvrir l’Afrique du XVIIIe siècle dans les œuvres qu’ils feront paraître en ce début de l’année 2017. Le congolais Dongala parcourt l’histoire et le monde de la musique dans son ouvrage intitulé La Sonate à Bridgerower des éditions Actes Sud en référence au violoniste George Bridgetower. Il y fait un petit clin d’œil à la littérature française en énonçant des noms d’auteurs célèbres comme Alexandre Dumas et Thomas Jefferson.

Quant à l’œuvre de Yaa Gyasi, elle s’intitule No Home et raconte l’histoire de deux demi-sœurs séparées alors que le Ghana est en pleine colonisation britannique. Presque malgré elles, elles vivent deux vies complètement différentes, l’une faisant partie de la classe supérieure et pionnière de l’esclavage qui fait rage dans le pays, l’autre étant victime de ce même concept. Au fil du temps et de l’histoire, la vie des deux femmes ainsi que celle de leurs descendances respectives illustre les réalités dans lesquelles les ghanéens ont vécu durant la colonisation.

L’esclavage reste le sujet d’écriture de l’auteur Victor Schoelcher dans son ouvrage Journal de voyage en Egypte. Mais plutôt que de rester en Afrique, l’auteur parcourt le monde à la recherche d’informations sur les manifestations de ce concept dénigrant. Il étudie les Etats-Unis et les Caraïbes avant de se penchant beaucoup plus sur l’Egypte et les périples qu’a vécu son peuple au temps de l’esclavage.

Ce même thème apparaîtra sous le petit écran durant ce mois de janvier 2017 dans le film intitulé The Birth of a Nation. Il s’agit d’une adaptation cinématographique de l’ouvrage Confessions, réalisé à partir des souvenirs et témoignages de Nat Turner alors qu’il eut été esclave sans les années 1830. L’œuvre littéraire fait partie des premiers ouvrages à avoir été reconnus aux Etats-Unis et fera sans doute partie des livres à redécouvrir durant cette année.

Les livres à lire en ce début d'année 2017

La guerre en Afrique

Le règne de Mouammar Kadhafi est raconté en quelques pages dans l’ouvrage d’Hisham Matar, La Terre qui les sépare. Le livre raconte l’histoire d’un jeune garçon dont le père disparaît durant le règne du dictateur alors qu’il faisait partie des prisonniers politiques libérés après la fin de son pouvoir. Les recherches sont vaines, mais l’auteur veut mettre en exergue l’attachement du jeune fils à son pays, la Libye.

Le combat contre la délinquance

Le Grand combat, un ouvrage de Ta-Nehisi Coates porte bien son titre si l’on le lit en profondeur. Effectivement, l’auteur y raconte le dilemme, les tentations et l’environnement malsain dans lequel il a vécu. Aux portes de la délinquance, il parvient à échapper à ce que d’autres croyaient être sa destinée dans le quartier de West Baltimore.

L’amour entre deux pays

Les auteurs de cette année 2017 parlent aussi d’amour notamment Abdellah Taïa dans son ouvrage intitulé Celui qui est digne d’être aimé. En effet, le héros du livre, Ahmed est un homosexuel originaire du Maroc. Il tombe amoureux d’Emmanuel, un Français pour qui il quitte sa terre natale et pour qui les sentiments ne seront révélés à sa mère que cinq ans après la mort de cette dernière. L’ouvrage traite à la fois des relations complexes entre la société et l’homosexualité ainsi que celles qu’il y a entre deux cœurs amoureux.

Le roman policier

Le roman policier africain fera aussi partie des découvertes littéraires de ce début de l’année 2017. Parker Bilal traite ce sujet dans son œuvre intitulé Les Ombres du Désert dans laquelle il relate les aventures d’un policier soudanais en mission au Caire sur le compte de madame Ragab. L’homme y vivra des expériences inédites que l’auteur revêtira de suspens et d’énigmes divers.

Un peu du même genre, l’ouvrage de Janis Otsiemi intitulé Tu ne perds rien pour attendre est le premier tome d’une trilogie en collaboration avec la maison d’édition Plon. Il traite de la mafia corse qui s’est installée au Gabon ainsi que de ses activités dans le pays.

La différence raciale et ses conséquences

L’écrivain originaire de Bagdad, Hassan Blassin compose d’un recueil de 15 nouvelles intitulé Cadavre Expo. Il s’agit de son premier livre traduit en français. Il y décrit les discriminations raciales que peut vivre un homme de couleur, mais également la lueur d’espoir qui survit dans sa vie. Cette œuvre littéraire se distingue par la diversité de genres utilisés par l’auteur, en passant par la poésie et l’humour.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/