Léo Ferré, histoire et biographie de Ferré

(Mis à jour le: 30 août 2017)
Evaluer cet article

Léo Albert Charles Antoine ferré est né le 24 août 1916 à Monaco et est décédé le 14 juillet 1993 en Toscane, à Castellina in Chianti. Il était à la fois auteur-compositeur-interprète tout en étant pianiste et poète. Il est né à Monaco, mais en tant que citoyen français.

Famille et enfance

Léo Ferré est le fils de Joseph Ferré et de Marie Scotto. A 9 ans, son père l’inscrit au pensionnat du collège Saint-Charles de Bordighera, en Italie. Il y reste pendant huit ans et raconte dans son ouvrage autobiographique, Benoît Misère, une enfance solitaire et des pratiques pédophiles qu’il y aurait subies.

Quelques liens

A 17 ans, il intègre la chorale de la cathédrale de Monaco à 17 ans. Il y découvre la polyphonie et grâce à son oncle, Albert Scotto qui était violoniste de l’orchestre de Monte-Carlo, il put assister aux spectacles et répétitions qui se tenaient à l’opéra de Monte-Carlo. Il y découvre Fédor Chaliapine, Beethoven, … mais c’est surtout le compositeur Maurice Ravel qui l’influença beaucoup.

Après avoir obtenu son baccalauréat au lycée de Monaco, son père ne le laissa pas intégrer le Conservatoire de musique.

Il s’oriente alors vers des études de droit et de Sciences politiques à Paris. Peu intéressé par la politique, il se forme en autodidacte au piano et continuait à écrire.

En 1940, il écrit Ave Maria pour orgue et violoncelle et commença à mettre en musique des chansons écrites par une de ses amies. Le 26 février 1941, il se produit pour la première fois avec ce premier répertoire sous le pseudonyme de Forlane.

Léo Ferré, histoire et biographie de Ferré

Il continua par la suite à composer pour les autres tout en travaillant en tant qu’homme-à-tout-faire à la Radio Monte-Carlo. En 1945, il rencontre Edith Piaf qui l’encouragea à tenter sa chance à Paris.

Aussitôt dit, aussitôt fait, mais les débuts à Paris furent difficiles. Ce n’est qu’au bout de sept ans de difficultés financières que sa carrière commença à décoller petit à petit.

A partir de 1954, sa réputation a commencé à croître et les succès s’enchaînèrent mêlés à quelques échecs.

Durant sa carrière, Léo Ferré a travaillé avec diverses maisons d’édition telles que Le Chant du Monde, Odéon ou encore Barclay. Il a également dirigé de nombreux orchestres comme la Symphonique de Liège ou le Pasdeloup.

Du côté de l’écriture, il a été considéré comme un poète marquant de la deuxième moitié du 20ème siècle. On lui doit de nombreuses œuvres.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/