L’École des femmes Acte IV Scène 5

(Publié le 9 août 2011) (Mis à jour le: 22 janvier 2016)

L’École des femmes Acte IV Scène 5

L’École des femmes écrite par Molière

Arnolphe,

Arnolphe.

Je veux, pour espion qui soit d’exacte vue,

Prendre le savetier du coin de notre rue.

Dans la maison toujours je prétends la tenir,

Y faire bonne garde, et surtout en bannir

Vendeuses de ruban, perruquières, coiffeuses,

Faiseuses de mouchoirs, gantières, revendeuses,

Tous ces gens qui sous main travaillent chaque jour

À faire réussir les mystères d’amour.

Enfin j’ai vu le monde et j’en sais les finesses.

Il faudra que mon homme ait de grandes adresses

Si message ou poulet de sa part peut entrer.

L’École des femmes Acte IV Scène 5

Une pièce de Théâtre de Molière




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/