Le visage d’Armand s’était affiné; son

(Publié le 31 octobre 2010) (Mis à jour le: 14 août 2017)

Le visage d’Armand s’était affiné; son nez se pinçait, se busquait sur ses lèvres amincies et décolorées.

Les Faux-Monnayeurs écrit en 1925. André Gide


Le visage d Armand s était affiné; son nez se pinçait, se busquait sur ses lèvres amincies et décolorées.  Les Faux-Monnayeurs écrit en 1925. André Gide CITATIONS ANDRÉ GIDE - Citations André Gide - Citation visage




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/