Le soupir ambigu

(Mis à jour le: 20 décembre 2015)
Soupir, subtil esprit de flamme
Qui sors du beau sein de Madame,
Que fait son coeur, apprends-le-moi ?
Me conserve-t-il bien la foi ?
Ne serais-tu pas l’interprète
D’une autre passion secrète

Ô cieux ! qui d’un si rare effort
Mites tant de vertus en elle,
Détournez un si mauvais sort
Qu’elle ne soit point infidèle,


Et faites plutôt que la belle
Vienne à soupirer de ma mort,
Que non pas d’une amour nouvelle.

 

Les Amours de Tristan

François Tristan L’Hermite

Le soupir ambigu Les Amours de Tristan Poésie François Tristan L'Hermite

 Poésie François Tristan L'Hermite - Les Amours de Tristan - Le soupir ambigu -  Soupir, subtil esprit de flamme Qui sors du beau sein de Madame,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/