Le Ravissement D’Europe

(Publié le 20 octobre 2006) (Mis à jour le: 20 décembre 2015)
Europe s’apuyant d’une main sur la croupe
Et se tenant de l’autre aux cornes du Taureau,
Regardoit le rivage & reclamoit sa troupe,
Qui s’affligeoit de voir cet accident nouveau.

Tandis, l’amoureux Dieu qui brusloit dedans l’eau,
Fend son jaspe liquide & de ses pieds le coupe
Aussi legerement que peut faire un vaisseau
Qui le vent favorable a droitement en poupe.

Mais Neptune envieux de ce ravissement,
Disoit par moquerie à ce lascif Amant


Dont l’impudique ardeur n’a ja mais eu de bornes :

Inconstant, qu’un sujet ne sçauroit arester,
Puisque malgré Junon tu veux avoir des cornes,
Que ne s’en resoust elle à t’en faire porter ?

 

Plaintes d’Acante

François Tristan L’Hermite

Le Ravissement D’Europe Plaintes d'Acante Poésie François Tristan L'Hermite

 Poésie François Tristan L'Hermite - Plaintes d'Acante - Le Ravissement D’Europe -  Europe s'apuyant d'une main sur la croupe Et se tenant de l'autre aux cornes du Taureau,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/