Le Ministre de la guerre

(Mis à jour le: 16 décembre 2015)
Le Ministre de la guerre :
Je poursuis.&
Un hôpital détruit : dix, cent –
et je suis modeste –
peuvent être reconstruits
Et, le projet adopté à l'unanimité,
la nuit est tombée,
l'hôpital a sauté avec aux alentours quelques bribes du quartier.
Le jour se lève sur la ville
où le rire s'amenuise, se dissipe et disparaît.


Tout redevient sérieux.
La vie, comme la Bourse, reprend son cours
et la mobilisation générale se poursuit de façon normale.
Anabiose

Recueil Fatras
Jacques Prévert

Le Ministre de la guerre Fatras Poésie Jacques Prevert

 Poésie Jacques Prevert - Fatras - Le Ministre de la guerre -  Le Ministre de la guerre : Je poursuis.&



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/