Le Médecin volant Scène X

Evaluer cet article

Le Médecin volant Scène X

Le Médecin volant par Molière

Sganarelle, Valère

Sganarelle

Merveille sur merveille: j’ai si bien fait que Gorgibus me prend pour un habile médecin. Je me suis introduit chez lui, et lui ai conseillé de faire prendre l’air à sa fille, laquelle est à présent dans un appartement qui est au bout de leur jardin, tellement qu’elle est fort éloignée du vieillard, et que vous pouvez l’aller voir commodément.

Valère

Ah ! que tu me donnes de joie ! Sans perdre de temps, je la vais trouver de ce pas.

Sganarelle

Il faut avouer que ce bonhomme Gorgibus est un vrai lourdaud de se laisser tromper de la sorte. (Apercevant Gorgibus) Ah ! ma foi, tout est perdu: c’est à ce coup que voilà la médecine renversée, mais il faut que je le trompe.

Le Médecin volant Scène X

Le Médecin volant par Molière

Le Médecin volant par Jean Baptiste Poquelin: Molière

Une pièce de théâtre de Molière



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/