Le coquillage

(Publié le 23 mai 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

J’ai trouvé dessus la plage
Un antique coquillage,
Je l’ai porté à l’oreille,
Il m’a conté les merveilles

Que la mer lui a chantées
Sur les routes de l’été.
Comme je n’ai pas compris
Tous les mots que lui ont dits

Les mouettes, les coreaux,
Les algues, les maquereaux,
J’ai demandé à la lune,
Lui disant mon infortune,

De me trouver un marin
Traduisant les parchemins.
Et la mer calligraphiée
M’apparut toute nimbée

De sel ambré, à l’aurore
Eclairant sa belle flore.
Le soleil, se mêlant aux flots,
Fit scintiller mes oripeaux.

Emportant le coquillage,
Je l’ai posé sur ces pages,
Pour que la mer et le vent
Soient toujours mes confidents.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/