Le Chat Noir

(Mis à jour le: 8 mai 2014)
Evaluer cet article

Un petit chat jouant sur une botte de foin

Et mes souvenirs réapparaissent au loin.

Un petit chat jouant sur une botte de foin

Et mes souvenirs réapparaissent au loin.

Te souviens-tu de nos temps d’amour

De notre jeunesse frivole de ses plaisirs

De chaque instant sans soucis de l’avenir,

Avenir trop oublié, nous cœurs sont lourds.

Et au beau milieu de ces souvenirs trop loin

Je me sens au beau milieu de plus rien.

Notre amour passé se meurt à petit feu,

Plus de doux bonjours, que des adieux,

Plus le moindre dîner aux chandelles,

Plus de flamme amoureuse pour les allumer.

Plus d’enfant au travers de nos pensées,

Plus aucun alpinisme à tes dentelles,

Chacun de son côté compte les heures,

Tu as adopté un chat noir en ton cœur.

Mon sourire ne voit plus rebondir de larmes

Et même parfois s’aiguise comme une arme,

Le regard plus aigu encore que des serres,

Un aigle royal en réponse à tes révoltilles,

Le verbe cassant comme des brindilles.

Notre amour est devenu trop crépusculaire

Je m’en vais vers une autre jeteuse de sorts

D’Amour, après la nuit s’ensuit l’aurore.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/