L’Avare ACTE I Scène 7

(Mis à jour le: 14 janvier 2016)

L’Avare ACTE I Scène 7

Valère, Harpagon, Élise.

Harpagon

Ici, Valère. Nous t’avons élu pour nous dire qui a raison de ma fille ou de moi.

Valère

C’est vous, monsieur, sans contredit.

Harpagon

Sais-tu bien de quoi nous parlons ?

Valère

Non; mais vous ne sauriez avoir tort, et vous êtes toute raison.

Harpagon

Je veux ce soir lui donner pour époux un homme aussi riche que sage; et la coquine me dit au nez qu’elle se moque de le prendre. Que dis-tu de cela ?

Valère

Ce que j’en dis ?

Harpagon

Oui.

Valère

Hé ! hé !

Harpagon

Quoi !

Valère

Je dis que, dans le fond, je suis de votre sentiment; et vous ne pouvez pas que vous n’ayez raison. mais aussi n’a-t-elle pas tort tout à fait, et…

Harpagon

Comment ? Le seigneur Anselme est un parti considérable; c’est un gentilhomme qui est noble, doux, posé, sage et fort accommodé, et auquel il ne reste aucun enfant de son premier mariage. Saurait-elle mieux rencontrer ?

Valère

Cela est vrai. Mais elle pourrait vous dire que c’est un peu précipiter les choses, et qu’il faudrait au moins quelque temps pour voir si son inclination pourra s’accommoder avec…

Harpagon

C’est une occasion qu’il faut prendre vite aux cheveux. Je trouve ici un avantage qu’ailleurs je ne trouverais pas; et il s’engage à la prendre sans dot.

Valère

Sans dot ?

Harpagon

Oui.

Valère

Ah ! je ne dis plus rien. Voyez-vous ? voilà une raison tout à fait convaincante; il se faut rendre à cela.

Harpagon

C’est pour moi une épargne considérable.

Valère

Assurément; cela ne reçoit point de contradiction. Il est vrai que votre fille vous peut représenter que le mariage est une plus grande affaire qu’on ne peut croire; qu’il y va d’être heureux ou malheureux toute sa vie; et qu’un engagement qui doit durer jusqu’à la mort ne se doit jamais faire qu’avec de grandes précautions.

Harpagon

Sans dot !

Valère

Vous avez raison ! voilà qui décide tout; cela s’entend. Il y a des gens qui pourraient vous dire qu’en de telles occasions l’inclination d’une fille est une chose, sans doute, où l’on doit avoir de l’égard; et que cette grande inégalité d’âge, d’humeur et de sentiments, rend un mariage sujet à des accidents fâcheux.

Harpagon

Sans dot !

Valère

Ah ! il n’y a pas de réplique à cela; on le sait bien ! Qui diantre peut aller là contre ? Ce n’est pas qu’il n’y ait quantité de pères qui aimeraient mieux ménager la satisfaction de leurs filles que l’argent qu’ils pourraient donner; qui ne les voudraient point sacrifier à l’intérêt, et chercheraient, plus que toute autre chose, à mettre dans un mariage cette douce conformité qui sans cesse y maintient l’honneur, la tranquillité et la joie; et que…

Harpagon

Sans dot !

Valère

Il est vrai; cela ferme la bouche à tout. Sans dot ! Le moyen de résister à une raison comme celle-là !

Harpagon à part, regardant du côté le jardin.

Ouais ! Il me semble que j’entends un chien qui aboie. N’est-ce point qu’on en voudrait à mon argent ? (À Valère.) Ne bougez, je reviens tout à l’heure.

L’Avare par Jean Baptiste Poquelin: Molière




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/