L’amour est sourd

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

L'amour est sourd
Et pas seulement aveugle
Il est sourd au point de
N'entendre du monde
Que son propre bruit
L'amour glisse parfois

 


Sur une berge givrée
Puis tombe dans l'eau glacée
De la rivière où il périt
Dans le silence froid
Des brumes hivernales
Il finit
Comme une coquille de noix
Si solide en apparence
Et si fragile entre les doigts
Jacques Herman
Mai 2009

 

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/