Laissez-vous saisir de la stupeur

(Publié le 16 octobre 2011) (Mis à jour le: 30 janvier 2016)

Laissez-vous saisir de la stupeur d’être dans un corps, d’être un corps. Accordez-vous un instant de peser de tout votre poids, sans la moindre esquive, de

sentir la densité de la matière qui vous constitue, sa concentration, sa secrète dilatation après chaque inspiration.  à peine j’entre entière dans cette

sensation qu’une incroyable qualité de présence m’envahit. Surtout ne me croyez pas continuez seulement de laisser respirer ce qui respire

– de sentir le poids de votre corps – jusqu’à ce que vous ayez rejoint ce qui vous habite. Il n’y a que le saisissement qui livre passage à l’essentiel. Cette part de moi qui n’a ni qualité, ni

propriété, ni attribut, qui échappe à toute catégorie, qui ne connaît ni peu ni jugement, c’est la substance de notre vraie nature. Cette puissance infiniment supérieure à l’homme et

qui – mystère vertigineux – n’est agissante sur terre qu’à travers l’homme qui l’accueille ou le corps qui l’incarne, cette puissance ou mieux, cette présence ineffable

et fragile, c’est l’amour qui nous fonde. n’oublie pas les chevaux écumants du passé.

 

Christiane Singer

 

Une citation sur la peur





Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/