LA ROCHE DES FEES conte enfantin

(Publié le 28 mars 2007) (Mis à jour le: 25 août 2016)

 LA ROCHE DES FEES conte enfantin

Active Image

HELINOR se promène dans la montagne des grandes roches elle apprécie le soleil, la nature verdoyante
Soudain son pied est pris dans un piège, elle pousse des cris de douleur et appelle à l’aide…
Personne ne l’entend
HELINOR se dégage tant bien que mal mais elle boîte, elle se dirige vers un rocher afin de s’asseoir et…  à son grand étonnement le rocher lui adresse la parole
Une fée minuscule sort d’une petite fente elle frôle la jeune fille de sa baguette magique

La douleur s’en va le pied est guéri
Mon nom est PHILEA suis moi dans mon pays merveilleux
si tu es d’accord je te toucherai avec ma baguette magique et tu deviendras minuscule
Ainsi fut fait, les deux petites filles entrent dans la roche et au bout
d’une marche silencieuse arrivent au pays des fées.
Le tonnerre gronde pour avertir de la présence des deux visiteuses,
les fleurs chantent et exécutent un ballet sur une musique moderne,
les habitants de cette contrée sont petits et ravissants
PHILEA emmène sa nouvelle amie au château des aurores
(il est construit en cristal) résidence magique
Dans le vestibule les tableaux parlent et s’offrent des sucreries,
un cd sert le thé  à tous les invités et un poisson chat distribue des petits fours
à la ronde.Les armoires en paille froissée déménagent sans cesse,
les costumes brillants, de couleurs vives volent d’un cintre à l’autre,
les deux fées se rendent à la cuisine où un ordinateur leur demande fort
gentiment ce qu’elle désirent déguster des
casseroles fument des cigarettes et cuisent le repas dans un four à bois.

Il existe dans ce pays merveilleux un jardin où les fleurs  ravissantes ,
dans un étang Dansent un ballet aquatique dirigé par un canard
monsieur SERVUS maître  de ballet
Figurez vous que les arbres marchent et traversent la forêt pour rendre visite à des amis

le va et vient est incessant  (tout est minuscule évidemment dans cette région)
Les oiseaux se racontent des blagues et se posent des devinettes, irréel
me direz- vous ! Mais je vous assure que ce récit est authentique.
Les papillons se déplacent dans un char volant, le soleil oublie
son sérieux et danse le rock en roll Dans un ciel très étonné,
les nuages roses, bleus, rouges participent à la danse folle.
Helinor ramasse des pommes rouges de plaisir elles ont la grosseur
d’une bille Une fontaine coule dans un pré  et son eau devient
de l’or au contact du pré verdoyant  cet or est amassé
dans une barque pour être distribué aux fées

Les deux amies se voient dans un miroir, ce dernier,
galant, offre à HELINOR un peigne en ivoire ne te sépare
jamais de ce cadeau lui dit-il  sinon tu ne pourras
jamais revenir au pays merveilleux
Plus loin un gardien (un perroquet) dans sa livrée verte
et jaune  ouvre le portail d’entrée du jardin Et lui
demande de restituer le cadeau reçu la fée se méfie
et nie avoir eu ce peigne en ivoire, car elle sait
que désormais elle retournera souvent au pays des
fées pour y retrouver tous ses amis

Fin



  1. 4 décembre 2007 @ 19:27 lolo

    😀 🙂 c’est cool :zzz 8)

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/