La légende des vagues

(Publié le 29 mars 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Un jour où la mer m’avait paru hautaine

Des vagues m’a-t-on dit auraient pris leur envol

Elles passent parfois

Au-dessus des villages

Le long du littoral

En laissant des sillages

D’écume derrière elles

 

Mais ici les légendes

Sont objets de méfiance

Et les villageois

Crachent sur l’intemporel

Ou rient aux éclats

Quand le surnaturel

Montre le bout du nez

 

Alors on préfère encore abandonner

Les rêves aux rêveurs

Et les mots aux poètes

Pourvu que l’on puisse

Garder la raison

En dénombrant les vaches

Les poules et les moutons

  

© Jacques Herman – 2007

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/