La fête d’Halloween

(Publié le 1 janvier 2016) (Mis à jour le: 15 novembre 2019)

Halloween est une fête ancienne qui se déroule la nuit du 31 octobre au 1er novembre de chaque année. Elle est surtout célébrée au Canada, en Irlande, en Australie et en Grande Bretagne. La coutume est de se déguiser avec des costumes étranges, effrayants et qui font parfois rire (sorcières, animaux, monstres…). Les enfants vont sonner aux portes en disant « bonbons ou la vie », « farce ou friandise », « trick or treating » pour avoir des bonbons.

Retrouvez :

 Joyeuse Halloween

Halloween

Les origines de la fête d’Halloween

Certains disent qu’Halloween est une ancienne fête celtique. Elle tient ses origines de la fête religieuse (calendaire) : le «Samain ». Celle-ci célèbre les esprits des défunts ainsi que la période transitoire entre la saison sombre qui commence le 1er novembre et la saison claire.

Selon les récits de la mythologie Irlandaise, la fête dure une semaine durant laquelle on donnait lieux à des cérémonies, des beuveries et des rituels druidiques. On raconte que c’était une occasion pour se partager de l’hydromel, pour faire quelques sacrifices rituels …

Halloween en Irlande

Il faut savoir qu’il y a plus de 2500 ans de cela, l’année celte se terminait à la fin du mois d’octobre lors d’une nuit de pleine lune. A partir de novembre, les habitants d’antan écrasaient déjà la nouvelle année. C’est pour cela qu’une fête se tenait entre ces deux mois, en guise de notre réveillon actuel. A cette époque, le mot Samain signifiait Novembre.

Pour les Celtes, l’année se divise en deux parties : une partie sombre qui commence à Samain, c’est-à-dire le 1er novembre et une partie claire qui commence à Beltaine c’est-à-dire le 1er mai. Mais il faut aussi comprendre que chez eux, on utilisait plus le calendrier lunaire que solaire. C’est pour cela qu’ils n’avaient pas de dates fixes pour leurs grandes festivités et qu’on a précisé que le Samain se déroulait une nuit de pleine lune. A leur époque, on festoyait donc la nuit de la pleine lune la plus proche, mais au fil des ans, on a fini par la fixer à la date du 31 octobre. Comme c’est la transition vers la nouvelle année, on pense que durant cette nuit, il y a une brèche entre le monde des vivants et le monde des morts. C’est la raison pour laquelle elle célèbre aussi bien le passage vers la nouvelle année et les esprits des défunts.

Halloween La fête d’Halloween

halloween

De Samain à Halloween

Dans la tradition celte, la fête de Samain dure toute une semaine c’est-à-dire trois jours avant et après la pleine lune. A cette époque, ceux qui ne participaient pas aux festivités étaient sévèrement punis. Dans tous les foyers, on consommait alors, à volonté, de la viande de porc qui était une viande sacrée procurant l’immortalité, de l’hydromel qui est un alcool doux à base de fermentation d’eau et de miel, du vin et de la bière.

L’ivresse était un but commun, car leur permettait de se retrouver au milieu des deux mondes, celui de la réalité et celui de l’imaginaire. Il fallait donc être un tantinet ivre pour pouvoir passer du monde des vivants au monde des défunts et ainsi pouvoir les voir et leur parler. On croyait d’ailleurs que cette nuit-là, les esprits perdaient leur don d’invisibilité pour revivre avec les vivants.

Parmi les traditions obligatoires, il y avait aussi celui du feu nouveau. Cela obligeait tous les foyers à éteindre le feu qu’ils avaient allumé dans leur âtre pour que les druides puissent venir en allumer un nouveau. C’est ce qu’on appelle « feu nouveau » et c’est comme un nouveau point de départ pour la nouvelle année qui commence.

Au-delà des rituels druidiques et des sacrifices, le Samain avait aussi des objectifs politiques et commerciaux. Pour les rois au pouvoir, c’était une manière d’asseoir, à nouveau leur suprématie.

Avec l’arrivée des Romains, les traditions celtiques ont légèrement changé. Ils ont effectivement instauré sur les terres celtes, la fête de la moisson qui était donné en l’honneur de Pomone, une déesse étrusque.

Quand, à partir de 8ème siècle, l’évangélisation commence en Irlande, le christianisme a chassé les rituels païens. Le pape Grégoire 4 a toutefois décrété le 1er novembre comme la journée au cours de laquelle on célébrait des morts ce qui donna naissance à la fête de « Tous les Saints » devenue fête de la Toussaint.

Pour ne pas perdre la tradition du Samain, les celtes ont décidé de faire du 31 octobre la date du Samain. Comme cette dernière tombait la veille de la fête de Tous les Saints, ou à la veillée de la Toussaint, on le baptisa « All Hallows Eve » qui signifie « The eve of All Hallows’day ». Au fil des ans, lorsque la tradition s’est répandue jusqu’au Royaume-Uni puis au Canada, le terme Eve s’est transformé en « Even » qui signifiait « evening » ou soir. Le mot fut de plus en plus contracté pour devenir « e’en » puis « een ». Petit à petit « All Hallows Eve » devient Halloween.

Halloween

 

Halloween et les citrouilles

A l’origine, le navet se trouvait à la place de la citrouille. En effet, selon la légende irlandaise concernant Jack O’lantern, ce dernier fut chassé du paradis le 31 octobre. Jack était un ivrogne qui eut la mauvaise idée de défier le diable. Il fut alors condamné à errer éternellement avec une lanterne. Son châtiment se composait du navet qu’il était, à l’époque en train de manger. Pour que la flamme de la bougie ne soit pas éteinte par le vent, il décida de la mettre à l’intérieur.

Quand Halloween débarque aux Etats-Unis au cours du 19e siècle, les Américains décidèrent de remplacer le navet par une citrouille qui était plus facile à sculpter. Depuis, la citrouille est restée un symbole phare de cet évènement, au même titre que la quête de bonbons.

fete-halloween

Halloween, une fête commerciale ?

La fête d’Halloween était plus répandue dans les pays du nord de l’Europe et du nord de l’Amérique, mais les débuts des années 90 annoncent l’arrivée de cette fête dans les pays du sud de l’Europe notamment la France. La fête est rapidement commercialisée et est devenue populaire depuis l’année 1997 grâce aux promotions des entreprises telles que Disneyland Paris, CocaCola… Dès lors, on voyait des sociétés de déguisement se créer. Les supermarchés et les autres commerçants ne tardent pas à suivre la tendance et très vite, de fête traditionnelle, Halloween devient une fête commerciale.





Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/