La cruche et la jetée

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Tant va la cruche à l’eau
Qu’elle finit par se briser
Contre les rochers sombres
De la longue jetée
Qui fait montre de diviser

 

La mer en deux parties
Dont la seconde se perd
Dans la brume infinie
Qui bouche l’horizon

La cruche en éclatant
Hurle à nos oreilles
Comme le rire strident
Des minutes moqueuses
Vaincues dans le sang
Par les heures
Sereines
Fières et silencieuses
Préparées au combat
Depuis très longtemps

La jetée ne dit mot
Fait mine d’ignorer
Le sort inéluctable
De la cruche brisée
Et les vagues écumeuses
La fouettent durement
Ou selon la force des vents
Les jours et les humeurs
Se font douces comme
Des rêves caressants

Jacques Herman
2012

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/