Joris-Karl Huysmans, histoire et biographie de Huysmans

(Publié le 26 avril 2018) (Mis à jour le: 30 avril 2018)

Ecrivain et critique d’art français, Joris-Karl Huysmans est né à Paris le 5 février 1848 et meurt dans la même ville, le 12 mai 1907.

Biographie

De son nom complet Charles Marie Georges Huysmans, l’auteur est né d’un père néerlandais et d’une mère française. Pour se rapprocher de ses origines néerlandaises, il a modifié son prénom Georges-Charles par Joris-Karl. Il vit le jour au n°11 (aujourd’hui n°9) de la rue Suger dans le 6e arrondissement de la capitale. Il y vécut toute son enfance.

Joris-Karl Huysmans, histoire et biographie de Huysmans

Quelques liens

Après ses études, il fut embauché au ministère de l’Intérieur en 1866 et y resta pendant de nombreuses années. Ce poste ne l’a pas empêché de collaborer avec le journal Le Gaulois, mais il dut finalement renoncer à ce partenariat suite au mécontentement de ses supérieurs.

Jusqu’à sa mort, Joris-Karl Huysmans a participé activement à la vie littéraire et artistique française. Il était surtout connu en tant que romancier et critique d’art. Il faut pourtant savoir qu’au cours de sa vie d’homme de lettres, il a endossé plusieurs casquettes tantôt jouant les grands romanciers tantôt les écrivains décadents ou encore les critiques littéraires.

Romancier, écrivain décadent, converti littéraire, critique d’art et critique littéraire

Après avoir publié un premier recueil de poèmes en prose en 1874, Joris-Karl Huysmans publie son premier roman en 1876 à Bruxelles, craignant la censure en France. Il rencontre, cette même année Emile Zola qu’il défend ouvertement dans un article considéré comme l’un des premiers manifestes à l’égard du naturalisme. Son deuxième roman paraît en 1879 avec une dédicace à Zola. A partir de là, il intègre un groupe de jeunes écrivains tous membres du naturalisme.

A partir de 1884 toutefois, il rompt brutalement avec ce courant en publiant A rebours. Ce fut toutefois une expérience unique qu’il ne réitéra plus par la suite sans retomber dans le naturalisme. De cette expérience décadente il aboutit à la question sur la foi et entame alors sa conversion religieuse.

Joris-Karl Huysmans, histoire et biographie de Huysmans

De cette nouvelle voie sont nés divers romans concernant le spiritualisme, la religion et la mystique chrétienne. Il ne se limitait plus aux romans, mais s’est essayé à diverses formes d’art sacré comme le plain-chiant, la sculpture ou encore la peinture religieuse. Il a aussi fait de nombreuses retraites dans des monastères puis quitte Paris en 1899 pour s’installer dans une maison qu’il a faite construire, non loin de l’abbaye bénédictine Saint-Martin. Il s’apprêtait alors à devenir oblat, mais ne put réaliser ce souhait puisque la communauté Saint-Martin fut dissoute ce qui le poussa à retourner à Paris.

En parallèle avec la littérature, Joris-Karl a aussi été critique d’art entre 1875 à 1895, année de sa conversion au catholicisme. Et de 1876 à 1904, il a été critique littéraire. Son travail se reflétait soit sous forme de portraits d’écrivains soit sous formes d’études d’œuvres, de chroniques littéraires ou encore de comptes rendus d’ouvrage.

Pour mettre en avant le travail de cet écrivain, Gallimard est en train de réunir une partie importante de son œuvre au sein d’un volume de la Bibliothèque de la Pléiade. La publication de cette dernière est prévue pour l’automne 2019.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/