John Heywood, histoire et biographie de Heywood

(Mis à jour le: 7 février 2018)

John Heywood est un écrivain anglais du 16ème siècle. Il est né, en 1497, près de Londres et est décédé, en 1580 à Malines, en Belgique.

Courte biographie de cet auteur

Ses origines sont restées inconnues ainsi que son histoire personnelle. Tout ce que l’on sait sur sa vie privée c’est qu’il a eu deux fils : Ellis Heywood et Jasper Heywood. Ce dernier est également poète comme son père ainsi que traducteur. L’histoire raconte également qu’il est arrivé en Europe pour fuir les persécutions religieuses qui faisaient fureur dans son pays natal. Lui, qui avait des opinions catholiques a alors dû quitter Londres pour sauver sa vie.

Un poète peu doué

John Heywood était connu pour ses pièces, ses recueils de proverbes et ses poèmes. Cependant, tous savaient qu’il n’avait pas vraiment les talents d’un grand poète.

On l’appréciait surtout pour son talent de conteur, grâce auquel il est entré dans les grâces et dans les faveurs des rois tels qu’Henri VIII et la reine Marie.

John Heywood

John Heywood

Quelques ouvrages

Trouver des ouvrages appartenant à John Heywood est aujourd’hui très difficile. Seules quelques bibliothèques en ont encore dans ses rayons. Quoi qu’il en soit, bon nombre de ses textes ont été sauvegardés ce qui permet de perpétuer son travail.

Parmi ses textes les plus connus, on peut citer :

  • The Spider and the file : il s’agit d’un poème publié en 1556
  • They Plac called the foure PP ; a newe and a very mery interlude of a palmer, a pardoner, a potycary, a pedler : c’est une pièce de théâtre qui date de 1530
  • The Play of Love : une autre pièce qui date de 1533
  • The proverbs of John Heywood : un recueil de proverbes qui date de 1546

Et toujours en termes d’ouvrages ou de traces laissées, cet écrivain est connu pour quelques épigrammes dont certaines s’utilisent aujourd’hui encore. Dans le lot, on a :

« A penny for your thought » francisé « Une pièce pour (lire) tes pensées »

« Better late than never » : « Mieux vaut tard que jamais »

« All is well that ends well » : « Tout est bien qui finit bien »

« Rome was not built in one day » : « Rome ne s’est pas faite en un jour »

« The more the merrier » : « Plus on est de fous, plus on rit »

« Two heads are better than one » : « deux têtes valent mieux qu’une »




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/