J’observais le monde

Evaluer cet article

 

Alors je disais
Tu fais fleurir les arbres
Au coeur de l’hiver
Courir les escargots
Aussi vite que l’éclair
Pousser du houblon
Au milieu du désert

 


Jeune encore infiniment
Assis inconfortablement
A côté de mon grand-père
J’observais le monde
Sans doute tel
Que je voulais qu’il fût

Jacques Herman
2009

 



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/